Bliss in Paris : créatrice de bijoux vintage

Bliss in Paris : créatrice de bijoux vintage

[INTERVIEW]➕ C’est par hasard, sur une story Instagram que j’ai découvert Bliss in Paris. Je suis tombée sous le charme de ces bijoux créés à partir de bijoux vintage et d’éléments chinés. Le concept est extra et les réalisations sont de toute beauté avec toujours une pointe de mysticisme. Après un échange sympa, j’ai eu envie d’en savoir plus !
 
🎙Qui se cache derrière Bliss in Paris ?
👩‍🦰 Je m’appelle Stef Le Saux (@steflesaux), designer de formation, passionnée de vintage et d’objets anciens, de voyages, des histoires et traditions que l’on y trouve.
 
🎙Pourquoi ce nom ?
👩‍🦰 BLISS, cela signifie la quiétude en anglais, c’est aussi le titre d’un album de Vanessa Paradis que j’aime beaucoup, et qui reflète parfaitement cet état d’apaisement et de bonheur simple. La création des bijoux, la recherche des pièces qui les composent, le travail manuel, m’apportent cette quiétude, et j’espère aussi qu’ils apporteront le bonheur et l’apaisement à celles qui les portent.
 
🎙Quel est le concept ?
👩‍🦰 Redonner vie à des bijoux qui ont déjà été portés et chéris, en les personnalisant, en les remettant dans la lumière. Cela m’a paru une alternative intéressante à la surconsommation, dans la mouvance de la slow-fashion, en préférant la qualité à la quantité, le durable à l’effet de mode, le spirituel à la tendance.
C’est une manière de rendre hommage à notre histoire, aux générations passées mais aussi de retrouver le plaisir d’une pièce unique et porteuse de sens.
 
🎙Tu mentionnes made in Paris & Breizh sur ton profil insta, pourquoi ?
👩‍🦰 Je vis à Paris depuis toujours, mais je passe le plus de temps possible à Erdeven, dans le Morbihan. J’y chine énormément, on trouve en Bretagne beaucoup de brocantes, et surtout beaucoup de médailles catholiques anciennes, comme celles de Sainte Anne d’Auray, que j’affectionne particulièrement. (Ste Anne, patronne des Bretons, est la mère de Marie).
 
🎙Comment as-tu eu l’idée de te lancer spécifiquement sur ce secteur en particulier ?
👩‍🦰 Petite, je fabriquais déjà des bijoux, je dépensais mon argent de poche pour acheter des perles en soie et du fil. J’ai toujours imaginé, dessiné, créé toutes sortes de choses. Il y a 3 ans, j’ai ressenti le besoin de reprendre une activité créative. C’est en chinant, en voyant toutes ces médailles abandonnées dans des brocantes alors qu’elles avaient été chéries il y a longtemps, que j’ai eu envie de les « sauver » en leur donnant une 2e vie, et de transmettre ainsi leur beauté et leur histoire.
 
🎙Comment conçois-tu tes bijoux ?
👩‍🦰 Ils sont tous faits à l’instinct. J’accumule de nombreuses médailles, chaines, morceaux de bijoux anciens, etc… et quand je trouve une association intéressante, je la réalise, en y ajoutant des pierres fines, des apprêts, des fermoirs ou des chaînes en argent ou plaquées or. Une idée peut rester en suspens des mois, tant que je n’ai pas trouvé l’association parfaite.
J’ai commencé par des montages très simples et des chaines en laiton, mais avec le temps, je crée des modèles plus complexes, plus travaillés, avec uniquement de belles matières comme l’argent, l’or goldfilled et les pierres fines. J’ai gagné en qualité et en savoir-faire. Je ne réalise jamais 2 fois la même pièce, elles sont toutes uniques.
 
🎙Où déniches-tu les bijoux vintage et breloques ?
👩‍🦰 La plupart du temps, en brocante, surtout en Bretagne, mais aussi en Ressourcerie associative, Emmaus, etc… Il y a également de plus en plus d’amies et de clientes qui m’amènent des petites merveilles trouvées chez leur grand-mère ou durant leurs voyages. Avec le confinement, j’ai dû trouver d’autres ressources, je chine en ligne et sur Insta.
 
🎙 Comment organises-tu ton quotidien ?
👩‍🦰 BLISS n’est pas mon activité principale, mon métier principal est le Retail Design. J’ai aussi 2 filles de 12 et 14 ans. Cela fait des journées bien chargées, mais j’adore ça !
Je communique très peu, uniquement sur Insta, et j’organise quelques ventes à Paris, et l’été en Bretagne. Les soirées et les week-ends sont dédiés à la fabrication de bijoux, à la prise de photos et à la mise en ligne. Et pendant les vacances, je chine, je ne peux pas m’en empêcher !
 
🎙D’où tires-tu ton inspiration ?
👩‍🦰 Je m’intéresse beaucoup aux diverses représentations de la Vierge : Médaille miraculeuse, médaille de Lourdes, Vierge à l’enfant ou Vierge au Voile. Elles sont toutes inspirantes et souvent d’une incroyable beauté. J’aime les associer à des symboles de chance traditionnels mais encore très populaires, comme les Matiasma (œil grec), les trèfles, les scarabées. J’adore les mélanges culturels, même irrévérencieux. Ils reflètent notre société multiculturelle, l’esprit de tolérance et l’ouverture d’esprit.
 
🎙Fais-tu des bijoux sur « commande » ou sur-mesure ?
👩‍🦰 J’ai de plus en plus de demandes de personnalisation, ou des clientes m’amènent leurs médailles de baptême ou des pendentifs auxquels elles tiennent mais dont elles ne savent pas quoi faire. Je leur propose des créations contemporaines pour les remettre en valeur. C’est une démarche que je suis toujours heureuse de pouvoir accompagner.
 
🎙Où peut-on trouver tes merveilles ?
👩‍🦰 Principalement sur mon site www.blissinparis.com , et sur Instagram, mais j’aimerais beaucoup trouver quelques spots où les présenter en boutique. Je prépare également quelques surprises et jolies collabs pour l’année à venir, mais je n’en parle pas encore….ça pourrait porter malheur.
 
🎙Si tu étais un bijou vintage, tu serais ?
👩‍🦰 Un Cœur Immaculé de Marie. Entre l’ex-voto et le bijoux. C’est une symbolique très forte pour une femme. Délicat et souvent très baroque, il rappelle le dévouement et la pureté de la Mère absolue. Je les collectionne et ceux-là, je ne les vends pas!
 
Son site : www.blissinparis.com et sur Instagram bliss_in_paris

Laisser un commentaire